L’enseignement agricole

Un outil à vocation pédagogique avant tout

Basée sur l’auto-diagnostic et l’enquête directe, la méthode IDEA est relativement simple et facile à mettre en œuvre. Elle est d’abord un outil à vocation pédagogique qui cherche non seulement à apprécier la durabilité des systèmes agricoles, mais qui permet aussi, par un travail d’accompagnement, de comprendre le concept de durabilité en suscitant des débats et des questionnements à travers chaque indicateur et en suggérant des moyens simples et adaptés à chaque situation locale pour améliorer la durabilité et le fonctionnement global du système analysé. C’est donc un outil de réflexion et d’apprentissage qui montre les faiblesses techniques et les voies d’améliorations possibles en favorisant l’action au niveau local et la prise de décision.

La méthode IDEA a montré sa pertinence technique et son intérêt pédagogique aussi bien pour les élèves de l’enseignement agricole que pour les agriculteurs désireux de comprendre et d’évoluer vers plus d’autonomie et plus de durabilité.

L’usage de la méthode IDEA dans l’enseignement agricole répond à un besoin d’outils pédagogiques

  • Rénovation des référentiels des BTSA : ACSE, Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise agricole ; APV, Agronomie et Production Végétale ; et PA, Productions Animales. Un besoin de méthode pour enseigner le concept d’agriculture durable
  •  Les nouveautés dans les programmes. Une intégration de la dimension « durabilité » dans de nombreux modules.
    Restructuration de la maquette du rapport de stage en deux parties :
    • Une partie diagnostic comprenant une analyse de la durabilité ;
    • une partie projet de l’exploitant.
  • Attentes des enseignants
    Certains modules visent la « construction de systèmes biotechniques » dans une démarche de plus de
    durabilité (au niveau du système, mais aussi de l’exploitation dans son ensemble).

Animation-développement au sein du dispositif national d’appui à l’enseignement technique agricole 

  • Inês Rodriguesagronome chargée de mission au sein du département Agricultures et Transitions du CEZ-Bergerie Nationale de Rambouillet (Dispositif national d’appui à l’enseignement technique agricole, DNA). En complément de sa contribution aux travaux du Comité Scientifique, ses activités contribuent à assurer l’animation partagée du projet CASDAR ACTION et à la diffusion et l’usage de la méthode IDEA version 4 dans l’enseignement technique agricole. Elle coorganise et anime également les formations à l’agroforesterie dans le cadre du DNA.

 

Vous souhaitez utiliser la méthode IDEA dans le cadre de l’enseignement agricole ? N’hésitez pas à contacter Inês Rodrigues de la Bergerie Nationale de Rambouillet.

Vous souhaitez vous former à la méthode ? Participez à l’une de nos formations adaptées à l’usage dans l’enseignement technique agricole.