Aller au contenu principal

IDEA : un outil gratuit et transparent d'évaluation de la durabilité des exploitations agricoles au service de la transition agroécologique


La méthode IDEA évalue la durabilité à l'échelle de l'exploitation agricole.

Elle est adaptée à tous les systèmes de productions dans un contexte européen

Elle n'est pas normative : elle n'impose pas une unique voie mais prend en compte toutes les manières d'être durable.

Méthode pédagogique, elle est conçue pour accompagner toutes démarches d'évolution vers plus de durabilité en agriculture


 

Plus précisément

La méthode IDEA4 (Indicateurs de Durabilité des Exploitations Agricoles version 4) permet d’évaluer la durabilité d’une exploitation agricole en mobilisant des indicateurs agrégés selon une approche multicritère. Elle s’inscrit dans le courant ou paradigme de la durabilité forte (Daly, 1990) qui rejette l’hypothèse d’une substituabilité ou compensation entre ressources naturelles et capital manufacturé. C’est pourquoi la méthode IDEA ne propose pas de note unique de durabilité car elle n’accepte pas le principe d’une compensation entre les notes obtenues pour chacune des trois dimensions : agroécologique, socio-territoriale et économique.

Les 53 indicateurs d’IDEA4 questionnent deux niveaux de durabilité : (i) la durabilité restreinte qui qualifie les objectifs autocentrés de l’agriculteur correspondant à ses facteurs internes de durabilité et (ii) la durabilité étendue qui identifie les objectifs sociétaux d’une exploitation agricole contribuant au développement durable à des échelles ou niveaux d’organisation plus englobants (territoire, collectivité, pays, reste du monde).

IDEA est générique à la majorité des exploitations agricoles de par sa conception. C’est-à-dire qu’elle peut s’appliquer à la grande majorité des systèmes de production nationaux (grandes cultures, élevage, polyculture-élevage, arboriculture, viticulture, maraîchage). 

Pourquoi une version 4 ?

  • Un nouveau contexte institutionnel :  le plan agroécologique pour la France (2013). Ce plan, lancé par le ministre de l’Agriculture, a pour objectif d’encourager les modes de production performants à la fois sur le plan économique et sur le plan environnemental. L’ensemble des dimensions de l’exploitation, et au-delà des filières et des territoires, doivent être abordées globalement et de manière articulée.
  • Une méthode qui a besoin d’évoluer à l’aune des retours d’expérience, des avancées scientifiques, des enjeux sociétaux…

Un nouveau Comité Scientifique s’est alors constitué dès 2013 afin d’adapter la méthode IDEA aux enjeux actuels. Ce collectif a permis des évolutions importantes de la méthode, aboutissant à un renouvellement de son cadre conceptuel et de ses indicateurs associés.

Pour en savoir plus

Exemples de résultats de la méthode IDEA 4

A différentes échelles et niveaux de lecture...

La bergerie nationale