Aller au contenu principal

L'agriculture durable

Nous proposons le texte ci-dessous comme introduction à l'agriculture durable :

Etat de l’art de la durabilité en agriculture

Comité scientifique IDEA, 2015

La durabilité forte d’IDEA

La méthode IDEA est fondée sur le principe de la durabilité forte, où il n’y a pas de substituabilité entre capitaux naturels et autres formes de capitaux (Boutaud, 2005).

Dans cette approche écosystémique, les problèmes sociaux et les problèmes environnementaux ne peuvent pas être réglés par la mise en place d’instruments économiques (taxation, subventions, quotas) et par le progrès technique.

Cette vision implique une refonte profonde de la filière (intrants, aval, évolutions techniques), et mise sur une nouvelle relation avec le consommateur qui s’engage dans la production. La dimension sociétale est fortement centrée sur l’alimentation. La méthode IDEA s’inscrit dans le paradigme de l’agroécologie forte.

Les périmètres de durabilité

La méthode IDEA questionne deux échelles de durabilité :

(i) la durabilité restreinte qui qualifie les objectifs autocentrés de l’agriculteur correspondant à ses facteurs internes de durabilité

(ii) la durabilité étendue (de niveau 1 et 2) qui identifie les objectifs sociétaux d’une exploitation agricole contribuant au développement durable à des échelles ou niveaux d’organisation plus englobants (territoire, collectivité, pays, reste du monde).

La bergerie nationale