Pour quels objectifs ?

Pour quoi ?

Initialement, la méthode IDEA, pensée en réponse à une demande de la DGER, a un objectif pédagogique fort. Aussi, cet outil est transparent afin que les étudiants puissent comprendre l’ensemble des leviers, des points forts et des points faibles de la méthode. Cet outil permet aux apprenants de prendre conscience de la complexité d’une ferme et de définir sa durabilité.

Les professionnels (conseil, bureau d’études) se sont également appropriés la méthode car cela répond a un besoin. Cet outil est utilisé aujourd’hui utilisé en conseil, qu’il soit mené individuellement ou en groupe. Il permet de faire un état des lieux d’une exploitation à un moment donné et d’objectiver la durabilité de la ferme considérée. Selon le recul de l’agriculteur, cela l’aide à prendre conscience de la réalité ou conforte son pré-senti. Dans tous les cas, ce diagnostic peut être utilisé dans le cadre d’un accompagnent au changement.

 

Pour qui ?

Enseignement

Dans le cadre d « Enseigner à produire autrement », un réel besoin d’outils pédagogiques pour les professeurs est apparu.

  • Rénovation des référentiels des BTSA : ACSE, Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise agricole ; APV, Agronomie et Production Végétale ; et PA, Productions Animales. Un besoin de méthode pour enseigner le concept d’agriculture durable.
  • Les nouveautés dans les programmes. Une intégration de la dimension « durabilité » dans de nombreux modules.
    Restructuration de la maquette du rapport de stage en deux parties :
    • Une partie diagnostic comprenant une analyse de la durabilité ;
    • Une partie projet de l’exploitant.
  • Attentes des enseignants
    Certains modules visent la « construction de systèmes biotechniques » dans une démarche de plus de durabilité (au niveau du système mais aussi de l’exploitation dans son ensemble).

Professionnels

IDEA v4 est un outil d’aide à la décision qui vise à répondre à trois attentes des agriculteurs, des conseillers ou des bureaux d’études :

  • outil de définition d’une stratégie agroécologique ;
  • outil de pilotage pour accompagner cette transition de manière individuelle ou collective ;
  • outil de reporting / diagnostic pour construire une démarche de conseil / accompagnement du changement.